... pour les machines qui n'aiment pas le fil élastique dans la canette!

Comme la mienne par exemple! A ce qu'il paraît, pour réaliser des smocks au point droit, rien ne vaut une bonne vieille machine mécanique... ouai, sauf que moi, je m'en suis débarrassée après avoir goûté aux joies de l'électronisation!

Qu'à celà ne tienne, je voulais faire des smocks! Après un premier essai mitigé, je retente l'aventure en modifiant quelques points... et ça marche!

***

1. Régler la machine sur le point zig-zag.

mettre du fil normal au dessus et dans la canette.

2010_05_04_007

J'ai réduit un peu en longueur et en largeur le point (à la base, il mesure 3,5-1,4)

2. Coudre les rangées d'élastique.

2010_05_04_006

Je fais un noeud à l'extrémité de départ de mon élastique (vous comprendrez le pourquoi plus tard).

2010_05_04_003

Je place mon tissus envers vers moi et je place sous le pied de biche, mon élastique que je maintiens bien centré.

Je couds toute ma rangée avec mon point zig-zag, sans tirer sur mon élastique, en veillant à ce que l'aiguille pique une fois d'un côté, une fois de l'autre.

Arrivée en fin de ligne, je me laisse quelques cm d'élastique.

Recommencer l'opération autant de fois que l'on souhaite de rangées, en se servant de son pied de biche pour s'aligner et rester bien parrallèle.

Voilà ce que ça donne sur l'envers: l'élastique est bien prisonnier du zig-zag:

2010_05_04_005

et sur l'endroit:

2010_05_04_004

3. froncer

2010_05_04_009

en tirant délicatement sur les élastiques (voilà le pourquoi des noeuds) et répartir les fronces sur la longueur du tissu au fur et à mesure, comme pour un fil de fronces classique.

2010_05_04_010

Voilà ce que ça donne:

2010_05_04_011

Fermez ensuite votre ouvrage...

2010_05_04_012

Et voilàààààààààà, c'est fait!

2010_05_04_013

Ma belle est ravie!

Et moi, crevée! Parce que si ce système marche bien, il est néanmoins long, trèèèèèèèèès long!